Jeudi 1 Octobre : Le Ciné Club (ouvert à tous) reprend du service !

Publié le

Le cuirassé Potemkine est un bateau connu pour avoir été le théâtre d'une célèbre mutinerie, symbole de la révolution russe de 1905 et signe avant-coureur de la Révolution d'octobre 1917. À la fin du XIXe siècle, la Russie connaît une période économiquement faste mais politiquement tendue. En outre, la défaite militaire contre le Japon est vécue comme une humiliation.

Le cuirassé Prince Potemkin Tavriysky est, lors de sa mise en eau en 1900, le fleuron de la marine impériale russe. Celle-ci est, avant la débâcle de la guerre russo-japonaise, la plus grande flotte derrière la Grande-Bretagne et la France.

Le 27 juin 1905, les marins à bord du cuirassé Potemkine, naviguant sur la mer Noire, se révoltent. L'équipage du bateau se serait défendu face à leur hiérarchie qui les menaçait de les fusiller pour ne pas avoir voulu manger de la viande avariée. Sur fond de confusion générale, lorsque l'un des meneurs est abattu, la situation dégénère...

Le 2 juillet 1905, le Potemkine rejoint Constantza en Roumanie où l'équipage trouve asile mais doit se rendre aux autorités locales. Le cuirassé est rendu ensuite à l'empire russe et il est rebaptisé Panteleïmon. En 1918, les Allemands le capturent à Sébastopol puis, après l'armistice, le navire est récupéré par les Britanniques qui détruisent ses moteurs craignant que les bolchéviques ne s'en servent. Il est définitivement mis au rebut par les Soviétiques en 1923.

Afanassi Matuschenko, principal meneur de la mutinerie. Photographie prise au débarquement à Constantza (Roumanie), après la mutinerie en 1905

Anecdote : Jean Ferrat chante « Potemkine » en 1965. La chanson fait évidemment référence à la mutinerie qui a eu lieu 60 ans auparavant. Le texte est considéré trop subversif, si bien que Jean Ferrat est banni de la télévision et de la radio publique de l'époque...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article