Jeudi 6 février : Ciné Club (ouvert à tous)

Publié le

En Chine, Qinglai, le mari de Qiu Ju, est passé à tabac par Wang Tang, le chef de leur village. Qiu Ju exige des excuses de Wang Tang qui refuse. Elle porte alors plainte auprès de la police qui demande à Wang Tang de dédommager sa victime. Il en profite pour humilier à nouveau le couple et Qiu Ju doit se tourner vers les tribunaux pour obtenir réparation. Enceinte, elle bat la campagne pour aller à la rencontre des juges et se heurte aux lourdeurs de l’administration chinoise.

Sous couvert de l'histoire extrêmement simple d'une jeune femme obstinée à faire reconnaître son honneur bafoué au sein d'une petite communauté paysanne chinois, ce film nous fait découvrir les méandres de la justice, de la bureaucratie et de l'administration chinoise, les différences de modes de vie entre ville et campagne et certains aspects du monde rural en Chine. Ce côté documentaire est renforcé par le tournage en caméra caché de plusieurs séquences (principe de tournage qui explique le peu de plans serrés du film). L'interprétation de Gong Li est remarquable et lui permettra de rafler le Prix d'interprétation à Venise.

Zhang Yimou signe un film social délaissant son esthétique habituelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article