Jeudi 3 octobre = Ciné Club (ouvert à tous)

Publié le

En 1927, Don Lockwood (Gene Kelly), star du cinéma muet, a pour partenaire Lina Lamont (Jean Hagen), actrice à la voix de crécelle. Celle-ci est persuadée que la relation amoureuse qui les unit à l'écran les unit aussi dans la vie. Ils sont engagés tous deux par les studios Monumental Pictures. Don est toujours accompagné de son partenaire du temps de ses débuts au vaudeville : Cosmo Brown (Donald O'Connor).

Les jours du cinéma muet sont comptés lorsque sort Le Chanteur de jazz, premier film parlant de l'histoire du cinéma. Les Studios décident de tourner le prochain « Lockwood et Lamont », Le Spadassin royal (The Dueling Cavalier) selon ce nouveau procédé. Mais la voix de Lina Lamont est trop désagréable : elle a en effet une voix nasillarde et un cheveu sur la langue. Cosmo décide donc de la faire doubler par Kathy Selden (Debbie Reynolds), jeune danseuse à la voix chaleureuse, dont Don est déjà amoureux...

Extraits de commentaires de cinéphiles :

“ Magie d'un film devenu le symbole de l'inaltérable bonne humeur et du continuel optimisme ! Ruisselant triomphe de l'amour et l'amitié... ”

“ Parce que quel que soit le temps, simplement fredonner la chanson en esquissant un pas de danse suffit à redonner le sourire. Imparable ! ”

“ En 1952 le bonheur est matérialisé, sur pellicule. À n'en pas douter le meilleur exemple de la toute puissance du cinéma ! ”

Site Télérama'Vodkaster

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article